Veggie, Végan, végétarien, … Tout comprendre à la jungle des régimes alimentaires

article

De nombreux régimes alimentaires éthiques ont vu le jour ces dernières années, ou se sont du moins populariser mais comment les différencier ? Dans ce nouveau flash DD, nous vous donnons les clés pour les différencier.

Végétarien

Les végétariens ne consomment pas de produits alimentaires nécessitant la mise à mort de l’animal, c’est-à-dire qu’ils ne consomment pas la chair animale, excluant ainsi, les viandes, les poissons, les crustacés, les coquillages. La plupart des végétariens consomment cependant des produits issus de l’animal, comme les œufs et le lait. Certains courants du végétarisme vont plus loin dans l’exclusion de produit animal, en retirant les œufs ce sont les lactovégétariens, alors ou le lait il s’agit des ovovégétariens.

Dans la majorité des cas les végétariens sont donc ovo-lactovégétarien, ils consomment donc les végétaux les céréales, le lait et ses dérivés, et les œufs.

Prenons l’exemple d’un hachis parmentier végétarien, une seule chose change :  la viande de bœuf sera remplacée par un apport en protéines végétales, c’est-à-dire des légumineuses, des protéines de soja ou du seitan (réalisé à base de blé). Il faut bien sûr adapter la réalisation du hachis végétarien, la cuisson des légumineuses étant différente de la cuisson de la viande.

Végétalien

Une seule lettre le distingue du végétarien et pourtant ce petit « l » à la place du « r » change beaucoup de choses dans le régime alimentaire. En effet, les végétaliens retirent de leur alimentation tousles  produits d’origine animale. Cela sous-entend, les viandes les poissons, les crustacés, coquillage, mais également le lait et ses dérivés, les œufs, et moins connu le miel. Le végétalien consomme les céréales, les légumineuses, les légumes, les fruits, les champignons, les algues, les graines.

Si l’on reprend notre recette de hachis Parmentier, la viande est toujours remplacée par un apport protéique végétal de type lentilles, seitan. Mais il faut également retirer le beurre, le fromage et le lait. Au moment de blondir les oignons il faut oublier sa motte de beurre habituelle et la remplacer par de l’huile végétale (colza, tournesol, olive….). Dans la purée, on ne met ni lait ni beurre. Heureusement ces produits se remplacent, certains vont uniquement mettre l’eau de cuisson des pommes de terre à la place du lait, ce qui donnera une texture plus élastique à la purée. D’autres utiliseront les alternatives végétales, les laits de soja, avoines, noisettes, amandes, vont jouer le même rôle que le lait, et pourront apporter un petit goût en plus à la purée ( pour un goût neutre privilégier le lait de soja).

Et le beurre ? il existe des margarines 100% végétales qui s’utilisent comme un beurre classique. Il faut cependant être très vigilant, car les margarines classiques sont composés en parties de protéine de lait pour le goût ou la texture, et si une de ces margarines et utilisée alors le plat ne peut plus être végétalien, mais deviendra végétarien.

Et le fromage pour le côté gratiné ? Il y a au moins deux solutions, mettre du « Faux-mage » : un substitut au fromage fait à base de végétaux, ou de la chapelure. 

Végan

Être végan est plus un mode de vie qu’un régime alimentaire à proprement parler. Les végans excluent toute pratique de cruauté ou d’exploitation des animaux. Comme les végétaliens ils ne consomment pas de produits d’origine animale (viande, poissons, crustacés, coquillages, miel, lait, œufs), et ils élargissent ce choix à l'ensemble de leur consommation: les cosmétiques testés sur les animaux, le cuir (sac, chaussures, manteaux), les fourrures, la laine. Il y a trois principales raisons au véganisme, la protection animale, la protection de l’environnement et les bienfaits nutritionnels.

Pour rester sur notre recette de hachis Parmentier, elle sera identique au hachis végétalien.

Flexitariens

Le flexitarien est quelqu’un qui à conscience que la consommation excessive de viande a un impact majeur sur l’environnement. Le flexitarien ne souhaite pas arrêter les produits d’origine animale comme la viande mais il réduit sa consommation afin de réduire son impact sur l'environnement.  Certains flexitariens choisiront de limiter leur consommation de viande à quelques fois par semaine ou par mois, ou encore de la réserver à des périodes festives, chaque flexitarien choisit sa fréquence de consommation de viande.

Un flexitarien pourra aussi bien prendre le hachis végétarien/végétalien que le hachis classique

Veggie

Ce terme ne désigne pas un régime alimentaire spécifique, il s’agit d’un terme générique pour reprendre l’ensemble des régimes expliqués plus haut : végétarien, végétaliens, vegans, flexitariens. C’est-à-dire la communauté de personnes ayant décidé de choisir leur alimentation et mode de vie en fonction d’une idéologique écologique et de bien-être animal.

La communauté veggie est très attachée à ses valeurs et ses choix alimentaires. En proposant régulièrement des alternatives végétales dans vos menus cela peut vous permettre de vous réapproprier une clientèle pour qui les repas en restauration collective sont difficiles, car il peut leur manquer l’apport protéique nécessaire. Cela peut également vous permettre de réduire vos coûts tout en fidélisant et en proposant de nouveaux plats. Pour commencer, il est plus simple de faire rentrer des plats végétariens dans vos menus, car vous n’aurez pas à vous soucier du lait et des œufs.

 

Les commentaires sont clos.